Good Morning FrenchWeb

Pourquoi le statut de freelance attire les jeunes? 

Good Morning FrenchWeb, une émission animée par Joseph Postec et la rédaction de FrenchWeb

Le nombre de travailleurs indépendants aurait progressé de 145 % en France entre 2008 et 2018, d’après Eurostat. 848 200 entreprises ont été créées en 2020, ce qui représente une hausse de 4% par rapport à 2019. Cette augmentation se retrouve principalement dans le secteur des transports et de l’entreposage comprenant la livraison à domicile. « La crise du coronavirus a amplifié le déclin du salariat avec une augmentation du chômage en France qui va s’intensifier. Nous observons également une sorte de démobilisation d’une partie du salariat depuis la crise avec une aspiration à plus de sens, d’équilibre et d’autonomie qui se traduit par un manque de motivation et d’engagement. Chez les plus jeunes, le CDI n’est plus une norme sociale », explique à notre micro Catherine Barba, entrepreneuse et business angel.

Devenir indépendant apparait alors comme l’une des solutions à ce besoin d’autonomie. Selon l’Insee, les créateurs d’entreprises sont de plus en plus jeunes : ils avaient en moyenne 36 ans en 2020. « Le point commun des indépendants malgré la diversité des métiers qui se cachent derrière ce statut est qu’ils sont leur propre centre de profits. Ils veulent être libres », met en avant l’entrepreneuse.

Une évolution du rapport au travail qui devra pousser les entreprises à s’adapter. « Les entreprises doivent s’organiser pour mieux travailler avec les indépendants. Dans prochaines années, de nouveaux métiers vont émerger tels que les Chief Freelance Officer », revendique Catherine Barba.

Vous pouvez écouter l’émission Good Morning sur Apple PodcastSpotifyDeezer. Si vous appréciez l’émission, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire, ou une note sur Apple Podcast. 

Si vous souhaitez participer à l’émission Good Morning FrenchWeb, n’hésitez pas à nous contacter: redaction@decode.media

L’actualité à retenir :

L’impact de la crise du coronavirus sur le secteur de la culture se traduit par une baisse du chiffre d’affaires de 25% en 2020 par rapport à 2019. La culture connait un vrai coup d’arrêt avec la fermeture des musées, cinémas, salles de concert et théâtre. Seule solution : la digitalisation des espaces culturels. C’est sur ce créneau que CulturMoov s’est développé en concevant et en éditant des expositions et des visites virtuelles sur les collections des musées et du patrimoine français. Romain Prévalet, fondateur de CulturMoov, revient sur cette digitalisation accélérée du secteur de la culture. Retrouvez l’intégralité de l’interview sur Frenchweb.fr.

L’événement à ne pas manquer :

Organisez votre webinar sur FrenchWeb.fr 

Les offres d’emploi :

 
Nos partenaires emploi: Altaide / Michael Page / Spring

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page