BusinessRetail & eCommerce

Quick commerce: à la découverte des «dark stores» de Cajoo

Un reportage We Love Innovation de Maxence Fabrion et Joseph Postec

Ils s’appellent Cajoo, Dija, Weezy, Gorillas… Et pour aller livrer le plus vite possible leurs clients, ils misent sur des «dark stores», des entrepôts urbains dédiés au stockage de produits et à la préparation de commandes prises en charge sur place par des coursiers. Ces supermarchés virtuels, qui s’inscrivent dans le sillage des «dark kitchen» sur le marché de la livraison de repas, sont en effet la clé pour allier efficacité et rapidité d’exécution. Chaque «dark store» dessert une zone de 1,5 à 2 kilomètres autour du centre de distribution pour que le trajet de livraison en vélo n’excède pas les 10 minutes.

Cajoo s’est lancé en février 2021 à Paris, sous l’impulsion de son président Henri Capoul, ancien de General Manager de Bolt France, Guillaume Luscan, qui après Centrale Paris et l’ESSEC a rejoint McKinsey pendant 4 ans et Respire à ses débuts, et Jérémy Gotteland qui a travaillé chez Birdie afin de développer l’équipe Tech. Depuis, la startup a vu Carrefour entrer à son capital aux côtés des fonds français XAnge et Frst, qui ont déjà investi dans l’entreprise en début d’année, et de Headline, fonds américain connu auparavant sous le nom d’e.ventures, lors d’un tour de table de 40 millions de dollars.

FrenchWeb est parti à la découverte d’un «dark store» de Cajoo à Paris :

Solution : livraison de courses à domicile

Marché : un marché du quick commerce estimé à 122 millions d’euros en France

Fondateurs : Henri Capoul, Guillaume Luscan, Jérémy Gotteland

Création : 2021

Siège social : Paris

Secteur : quick commerce

Financement : 46 millions d’euros auprès de Carrefour, XAnge, Frst et Headline

Bouton retour en haut de la page
Quick commerce: à la découverte des «dark stores» de Cajoo
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
Collect, la nouvelle startup BtoB d’Alex Delivet pour vous aider dans la gestion de documents
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Gojob, la startup qui veut revaloriser le statut de l’interim grâce à l’IA
[Serie C] Wandercraft lève 45 millions de dollars pour accélérer son développement aux États-Unis