ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsMarketing & Communication

Sortlist lève 11 millions d’euros pour faire « matcher » marques et agences marketing web

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Sortlist, une plateforme de mise en relation entre marques et agences marketing web, lève 11 millions d’euros auprès du fonds belge SRIW, Odoo, TheClubDeal, Venture Capital, Sofinex, avec la participation de business angels tels que Rodolphe de Hemptinne, co-fondateur de Third Bridge ou encore Diego Dumonceau, président d’ING Belgique. Il s’agit là du troisième tour de table réalisé par la startup belge qui entend consolider sa position en France, où elle génère 30% de ses revenus.

Lancée en 2014 à Bruxelles, la startup est désormais présente dans cinq pays européens, dont la France, son marché principal, ainsi que les Pays-Bas, l’Allemagne et l’Espagne. Sortlist propose aux marques de répondre à un questionnaire en ligne sur leurs attentes, avant de leur proposer une liste de 10 agences marketing pouvant répondre à leurs critères, grâce à un algorithme.

Côté agences, elles reçoivent des demandes anonymes des marques et peuvent ensuite choisir de « matcher » avec le client. Une formule qui permet aux entreprises d’optimiser leur temps et aux agences de gagner en visibilité. Plus de 2 000 entreprises ont été séduites, dont Renault, Abbott, le Crédit Agricole, le groupe Accor, Revolut, Adyen ou encore Linkedin.

Des ambitions internationales

Après une accélération de sa croissance en Europe pendant la crise sanitaire, Sortlist nourrit désormais des ambitions internationales. La startup belge prévoit d’exporter sa plateforme aux États-Unis en 2022 et d’embaucher plus d’une centaine de personnes pour franchir le cap des 200 collaborateurs d’ici 2 à 3 ans.

« Nous avons plus que doublé nos effectifs dans nos bureaux parisiens depuis 2018 pour soutenir une croissance exponentielle. Je n’ai aucun doute sur notre potentiel à délivrer du résultat dans les années à venir au vu de nos derniers résultats et de cette nouvelle annonce », commente Olivier Danniau, VP Sales Sortlist. L’entreprise ambitionne également de s’implanter dès cette année au Royaume-Uni.

En France, des solutions existent pour mettre les marques en relation avec les agences voire directement avec des influenceurs. C’est le cas de la startup parisienne Hivency, spécialisée dans le marketing d’influence, qui a levé 4 millions d’euros en 2020.

Sortlist : les données clés

Fondateurs : Charles De Groote, Michael Valette, Thibaut Vanderhofstadt et Nicolas Finet
Création : 2015
Siège social : Bruxelles
Secteur : marketing
Activité : plateforme de mise en relation entre marques et agences marketing


Financement : 11 millions d’euros auprès du fonds belge SRIW, Odoo, TheClubDeal, Venture Capital, Sofinex, avec la participation de business angels tels que Rodolphe de Hemptinne, co-fondateur de Third Bridge ou encore Diego Dumonceau, président d’ING Belgique.

Bouton retour en haut de la page
Sortlist lève 11 millions d’euros pour faire « matcher » marques et agences marketing web
Le leader mondial de la réservation en ligne beauté Booksy s’offre la startup française Kiute
Amazon Prime, le pari risqué mais réussi de Jeff Bezos
PrestaShop tombe dans le giron du groupe italien MBE Worldwide
Les consommateurs ont-ils davantage confiance dans l’identité numérique ?
Cybersurveillance: l’entreprise française Nexa Technologies mise en examen pour « complicité de torture » en Egypte
[Silicon Carne] Le réel contre-attaque