ActualitéBusinessJeux Video

Tencent: le géant chinois subit de plein fouet les restrictions sur les jeux vidéo

AFP

Le géant chinois de l’internet Tencent a annoncé mercredi un chiffre d’affaires en progression de seulement 3% au troisième trimestre par rapport au précédent, un ralentissement sur fond de restrictions réglementaires sur les jeux vidéos et le secteur technologique. Ses ventes se sont élevées à 142,4 milliards de yuans (19,2 milliards d’euros) sur la période juillet-septembre, avec une hausse de 13% sur un an, moindre qu’attendu: selon l’agence Bloomberg, il s’agit du rythme de progression le plus lent depuis l’entrée en Bourse du groupe en 2004 à Hong Kong.

Plus de 100 millions d’utilisateurs actifs quotidiens

Les autorités imposent depuis la fin de l’été une limite hebdomadaire drastique de trois heures de jeux vidéo en ligne aux moins de 18 ans, afin de limiter l’addiction chez les plus jeunes. Une mesure qui a notamment touché Tencent, le poids lourd du secteur, et son populaire jeu en ligne multijoueurs « Honor of Kings », qui compte plus de 100 millions d’utilisateurs actifs quotidiens. Les régulateurs chinois, désormais très pointilleux sur les questions de concurrence et de données personnelles, ont ces derniers mois épinglé plusieurs géants du secteur de l’internet et des technologies. Les mineurs ne sont autorisés à jouer aux jeux en ligne que le weekend, les jours fériés et pendant les vacances scolaires. La mesure ne s’applique pas aux jeux ne nécessitant pas d’accès à internet.

Les autorités avaient demandé aux entreprises concernées, dont Tencent, « d’appliquer à la lettre » la réglementation. Le groupe basé à Shenzhen (sud de la Chine) a sobrement indiqué mercredi, dans son communiqué de résultats, « adopter activement ce nouvel environnement réglementaire » qui « devrait contribuer à un développement plus durable du secteur ». La nouvelle réglementation a en tout cas eu un effet sensible: selon Tencent, les mineurs ne représentaient en septembre que 0,7% du temps de jeu sur ses plateformes en Chine -contre 6,4% un an auparavant. Plus tôt cette année, Tencent avait été contraint à renoncer à ses droits musicaux exclusifs pour la diffusion en streaming, le régulateur accusant l’entreprise de mener une « concentration illégale d’opérateurs commerciaux ».

Bouton retour en haut de la page
Tencent: le géant chinois subit de plein fouet les restrictions sur les jeux vidéo
Amazon Prime, le pari risqué mais réussi de Jeff Bezos
PrestaShop tombe dans le giron du groupe italien MBE Worldwide
Les consommateurs ont-ils davantage confiance dans l’identité numérique ?
Cybersurveillance: l’entreprise française Nexa Technologies mise en examen pour « complicité de torture » en Egypte
[Silicon Carne] Le réel contre-attaque
Qu'est ce qu'un Webinar
Quel format choisir pour rendre votre webinar intéressant ?