ActualitéTransport

Trottinettes électriques : l’Américain Bird rachète son concurrent allemand Circ

Le marché des trottinettes en libre-service entame sa consolidation. L’Américain Bird annonce le rachat de son concurrent allemand Circ, sans révéler le montant de l’opération. En Europe, 300 salariés de Circ seront repris par l’américain. Cette annonce va de pair avec une augmentation de la dernière levée de fonds de série D de Bird, passant de 275 à 350 millions de dollars. Mais d’après l’entreprise, les deux opérations ne seraient pas liées. « Le capital de cet investissement sera essentiellement utilisé pour progresser rapidement sur la voie de la rentabilité de l’entreprise, accroître ses initiatives de recherches consacrées aux développement des véhicules et soutenir les plans d’expansion européens », affirme Bird. 

Une présence croissante en Europe

Le rachat de Circ permet à Bird d’accroitre sa présence en Europe et au Moyen-Orient, où la startup n’était pas encore présente. Circ (ex-Flash), fondé en 2018, à Berlin par Lukasz Gadowski est en effet présent dans 43 villes en Europe et au Moyen-Orient, dont Paris et Marseille mais l’entreprise rencontrait certaines difficultés depuis plusieurs mois. Elle a eu du mal à boucler un tour de table et s’est retirée de Lyon en août 2019 avec le licenciement de 44 salariés et a supprimé 10% de ses effectifs à l’automne.

Son service devrait continuer à Paris puisque Bird et Circ sont tous deux candidats à l’appel d’offres de la mairie de Paris. Bird augmente donc ses chances d’être sélectionné en proposant deux candidatures. Les deux entreprises sont également toutes deux présentes à Marseille au côté de leur concurrent suédois Voi. A travers cette acquisition Bird détient désormais les deux-tiers du marché marseillais. « Pour poursuivre notre mission, nous sommes ravis d’acquérir Circ, qui est indéniablement le leader européen dans le secteur de micro-mobilité. Nous apprécions leur positionnement consistant à traiter les villes comme leur premier client et leur état d’esprit centré sur la rentabilité et non la croissance », a déclaré Travis VanderZanden, fondateur et PDG de Bird.

L’achat de Circ fait suite à l’acquisition de sa rivale américaine Scoot pour environ 25 millions de dollars, en juin 2019. Cette acquisition a permis à Bird de revenir sur le marché lucratif de San Francisco, après avoir été initialement retiré de la ville en 2018. Bird a licencié, en décembre dernier, deux douzaines d’employés de Scoot.

Une stratégie de rentabilité

Depuis un an, Bird se positionne en effet dans une stratégie de recherche de rentabilité et de rationalisation de ses coûts, en réponse à la demande des investisseurs. « ll y a plus de 12 mois, nous avons déplacé notre objectif de croissance vers un objectif de rentabilité, nous permettant aujourd’hui de proposer la structure financière la plus solide et les véhicules les plus durables de toutes les entreprises de micro-mobilité », a affirmé Travis VanderZanden.

En mars 2019, l’entreprise a licencié entre 4% et 5% de ses effectifs dans le cadre de son processus annuel de revue des performances. Afin d’augmenter ses bénéfices, Bird a annoncé en mai l’externalisation de son activité auprès d’entrepreneurs. Des franchisés comme Bird Canada achètent des des trottinettes électriques ainsi que Bird Brain, une solution logicielle personnalisée conçue pour simplifier la gestion de la flotte et du personnel, ainsi que les produits et la technologie de Bird. Les franchisés couvrent les coûts de maintenance associés, mais reçoivent un soutien technique et des conseils de l’équipe de Bird et l’entreprise prend une commission de 20% sur chaque voyage. Le pivot de Bird vers un modèle décentralisé intervient alors que l’entreprise s’efforce d’atteindre la rentabilité dans une industrie très concurrentielle. 

Bird a en effet une myriade de concurrents. Son principal rival est la startup Lime qui a levé 765 millions de dollars depuis sa création. Mais sous la pression des investisseurs, Lime a annoncé quant à lui le licenciement de 100 employés et quitterait 12 marchés dans le but de devenir rentable cette année.

Bird : les données clés

Fondateurs : Travis VanderZanden
Création : 2017
Siège social : Santa Monica
Secteur : Micro-mobilité
Activité : service de trottinettes électriques en free-floating
Concurrents : Lime, Uber, Bolt, Wind, Voi…


Financement : 275 millions de dollars en série D en octobre 2019 auprès de Sequoia Capital et la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ)…

Tags

Laetitia Lienhard

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Trottinettes électriques : l’Américain Bird rachète son concurrent allemand Circ
Comment Quibi veut devenir l’alternative principale à Netflix sur mobile
HR Tech : la fusion de Kronos et Ultimate Software fait naître un nouveau géant sur le marché
Startups françaises: l’argent investi par les fonds ne donne toujours pas de sorties significatives
Google
Rachat de Fitbit par Google: le régulateur européen s’inquiète pour les données personnelles
[DECODE FoodTech] Deliveroo Editions: quel est l’impact des «dark kitchens» sur la restauration ?
[DECODE] Ce que dit la tribune de Mark Zuckerberg sur la stratégie adoptée par Facebook
Copy link