Data RoomTech

Twitter lance le Follower Dashboard pour séduire et recruter les annonceurs

Lors de Ad Age Digital Conference de  New York hier, Twitter a levé le voile sur son nouvel outil d’analyse pour les marketers. Le follower dashboard permet aux marques de qualifier leurs followers: sexe, âge, localisation, centres d’intérêts, niveau d’engagement sur le réseau social… En résumé, Twitter exploite les informations disponibles dans les bios et les goûts révélés par les listes suivies par exemple. Chaque tweet envoyé par une marque fait l’objet d’une analyse de performance en termes de retweets, mentions, nouveaux followers ou unfollows.

Parallèlement, une nouvelle fonctionnalité de tweets géolocalisés offre la possibilité aux annonceurs de cibler géographiquement leurs campagnes. Ils peuvent s’adresser, autour d’une thématique définie, à une cible précise dans un lieu donné. Avec le follower dashboard, un nouveau champ d’action s’ouvre pour le marketing sur le site de micro-blogging et propulse Twitter à un niveau de précision des actions marketing et de calcul de ROI plus proche de celui de Google ou Facebook. La publicité locale entre donc dans l’écosystème de Twitter. McDonald’s Canada teste déjà la plateforme.

Twitter a aujourd’hui 600 annonceurs réguliers et espèrent ainsi multiplier ce nombre par 100. Pour rappel, selon eMarketer, les revenus publicitaires de Facebook ont atteint 1.86 milliard de dollars en 2010 à l’échelle mondiale alors que ceux de Twitter ont été estimés à 45 M$ seulement. Le geo-targeting des tweets est possible dans plus de 100 pays.

Bouton retour en haut de la page
Twitter lance le Follower Dashboard pour séduire et recruter les annonceurs
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
[Livre Blanc] E-commerce: comment adapter votre stratégie aux nouvelles attentes des consommateurs
La stratégie de MerciApp, outil de correction orthographique, pour conquérir les entreprises francophones
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies
OVHcloud: trois mois après son IPO, quel bilan pour le géant français ?