ActualitéBusinessCarTechInvestissementsLes levées de fonds

Voitures électriques: Electra lève 15 millions d’euros pour déployer son réseau de stations de recharge

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

La problématique de la recharge des voitures électriques peut être un frein conséquent pour leur développement. Afin d’y remédier, la startup française Electra, qui veut déployer un réseau de recharge de 1 000 stations d’ici 2030, lève 15 millions d’euros pour concrétiser ses ambitions auprès de Serena, Eurazeo et Frst Venture, avec la participation de business angels tels que Thibault Chassagne et Karim Kaddoura, fondateurs de Virtuo, ou Bertrand Altmayer, DG de Cityscoot.

Fondé cette année par Aurélien de Meaux, Augustin Derville et Julien Belliato, Electra s’est lancé sur le marché prometteur des véhicules électriques en se spécialisant dans les stations de recharge. En effet, 68% des propriétaires de véhicules électriques se disent insatisfaits des bornes de recharge, notamment à cause du manque de bornes en France et de leur faible puissance, selon l’AVERE (L’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique). Pour y remédier, Electra a mis au point des bornes de recharges rapides (15 à 30 minutes maximum) et faciles d’utilisation, qu’il ambitionne de déployer en premier lieu en Ile-de-France, à Lyon et à Lille.

1 000 stations d’ici 2030

La startup parisienne prévoit de déployer 50 stations dans le pays d’ici un an et, à plus long terme, 1 000 stations d’ici 2030, afin d’accélérer l’adoption des véhicules électriques dans le pays. « Notre réseau de stations va permettre aux utilisateurs d’être en permanence à moins de 10 min d’une station et de pouvoir être sûr de se recharger rapidement grâce à la réservation on-demand », commente Aurélien de Meaux. Une promesse qui a séduit les investisseurs, à l’instar de Serena Capital.

« La décarbonation du marché automobile est l’un des plus grands enjeux du 21ème siècle », commente Xavier Lorphelin, Managing Partner chez Serena. « En 2020, le marché français du véhicule électrique croît de +180% quand le marché toute énergie confondue accuse une chute de -25%. Cette croissance paraît inédite, elle est pourtant largement freinée par le manque d’infrastructure. L’ambition d’Electra est de gommer intégralement les frictions à l’adoption de l’électrique en déployant le réseau le plus performant de stations de recharge ultra-rapide en France ». La startup, qui compte 15 collaborateurs, souhaite également investir dans la recherche et le développement et tripler ses effectifs d’ici la fin d’année.

Electra : les données clés

Fondateurs : Aurélien de Meaux, Augustin Derville et Julien Belliato
Création : 2021
Siège social : Paris
Secteur : voitures électriques


Financement : 15 millions d’euros auprès de Serena, Eurazeo et Frst Venture, avec la participation de business angels tels que Thibault Chassagne et Karim Kaddoura, fondateurs de Virtuo, ou Bertrand Altmayer, DG de Cityscoot.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Voitures électriques: Electra lève 15 millions d’euros pour déployer son réseau de stations de recharge
Voitures électriques, batteries et recyclage: comment l’industrie automobile se prépare pour 2030?
Qui est Aiven, nouvelle licorne nordique?
Quick commerce: dans un contexte tendu, Gorillas lève 1 milliard de dollars pour financer sa croissance
Dufourcq
Spatial: un nouveau fonds pour les startups françaises et européennes lancé par le CNES, la BPI et Karista
[Livre Blanc] Priorités et perspectives pour 2025 en matière de gestion des compétences
Circle : un nouveau modèle d’acquisition en peer-to-peer