Good Morning FrenchWeb

Comment Armor-Lux prévoit de progressivement passer du stock unifié au commerce unifié

Good Morning FrenchWeb, une émission animée par Joseph Postec et la rédaction de FrenchWeb

Le commerce unifié renferme nombre de promesses pour les retailers et leurs clients. Mais comment réussir une telle transition? Armor-Lux, la marque française qui fabrique et vend des vêtements d’inspiration marine et qui déteint aussi une activité B to B dans l’habillement professionnel et d’image, s’est récemment lancée dans le grand bain. Armée d’une nouvelle solution, elle prévoit une mise en place progressive des différentes fonctionnalités qui commence par l’unification de ses stocks.

«La réflexion a débuté fin 2019. Nous avons commencé à nous poser des questions autour des problématiques des stocks et de comment mieux les répartir afin d’éviter les ruptures pour la partie e-commerce», explique Thomas Guéguen, directeur du département e-commerce d’Armor-Lux. «Nous avons regardé les différents acteurs sur le marché, et nous avons sélectionné une solution qui nous permettait à la fois de refondre le site e-commerce et d’intégrer les fonctionnalités d’OMS [Order Management System, Ndlr] au sein d’une même plateforme. Cela a duré environ un an, et la mise en place s’est faite il y a quelques jours».

Le premier pas vers le commerce unifié, et donc le premier grand changement pour les équipes du groupe et les clients, est la mise en place du stock unifié. Ce qui permettra, par exemple, si un client a plusieurs articles dans son panier mais que certains ne sont pas disponibles dans le stock en entrepôt, d’interroger également les magasins et de pouvoir les lui livrer à partir des points de vente.

Une fonctionnalité qui sera progressivement étendue, d’abord au sein des plus grands magasins et ensuite dans toutes les boutiques du réseau. Armor-Lux en compte 80. Car les sujets que cela implique sont vastes: formation, équipement des magasins, etc., même si l’entreprise a déjà répondu à beaucoup d’interrogations comme la répartition juste du chiffre d’affaires entre les magasins et l’e-commerce ou encore les questions de logistique.

Ce projet devrait prendre quelques mois, puis l’idée est d’aller vers un parcours de plus en plus unifié en activant progressivement les fonctionnalités permises par la nouvelle solution de commerce unifiée choisie par Armor-Lux. Par exemple, un client pourra commencer un panier en ligne et le finir en magasin et inversement. «Le panier va être beaucoup plus lié entre le Web et le physique», ajoute Thomas Guéguen.

En 2020, Armor-Lux a enregistré un chiffre d’affaires de 93 millions d’euros, dont 12 millions d’euros pour l’e-commerce. L’entreprise compte 550 salariés. Quelles sont, selon Thomas Guéguen, les étapes clés à suivre pour réussir ce type de projet? Vers quelle solution de commerce unifié s’est tourné Armor-Lux? Comment faire en sorte que les équipes en magasin adhèrent pleinement au projet? Retrouvez tous les détails dans l’interview complète de Thomas Guéguen, directeur du département e-commerce d’Armor-Lux, diffusée dans l’émission.

Vous pouvez écouter l’émission Good Morning sur Apple PodcastSpotifyDeezer. Si vous appréciez l’émission, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire, ou une note sur Apple Podcast. 

Si vous souhaitez participer à l’émission Good Morning FrenchWeb, n’hésitez pas à nous contacter: redaction@decode.media

L’actualité à retenir

Début juin, la FinTech suédoise Klarna frappait fort avec un tour de table de 639 millions de dollars, une opération faisant passer la valorisation de la licorne scandinave de 31 à 46 milliards de dollars. Un sacré accomplissement pour une entreprise qui n’était encore valorisée «que» 5,5 milliards de dollars il y a moins d’un an. Fondée en 2005, la société est aujourd’hui présente dans 17 pays à travers le monde. Et quelques jours avant d’annoncer sa levée de plus d’un demi-milliard de dollars, elle a officiellement débarqué sur le marché français. Éric Petitfils, directeur commercial France de Klarna, nous donne les raisons qui ont incité la FinTech suédoise à se lancer sur le marché français…

Retrouvez l’intégralité de l’interview sur FrenchWeb.

Les événements à ne pas manquer

Organisez votre webinar sur FrenchWeb.fr 

Les offres d’emploi :

 
 
Nos partenaires emploi: Altaide / Michael Page / Spring

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Comment Armor-Lux prévoit de progressivement passer du stock unifié au commerce unifié
Comment favoriser la créativité en entreprise?
Tourisme: comment adapter son offre aux télétravailleurs nomades?
Comment penser son commerce physique et en ligne avec le zéro déchet
Comment Respire s’appuie sur sa communauté pour co-créer ses produits
Comment Krys Group a refondu ses sites Internet pour s’adapter aux nouvelles attentes des clients dans l’optique
Pourquoi la génération Z est-elle adepte de la seconde main?