Marketing & CommunicationStartupTV

[Atelier numérique – BFM Business] La chronique start-up de Frenchweb #47 : Women Tomorrow

Women Tomorrow, WoTo pour les intimes, se présente somme un incubateur de talents féminins. Ce réseau social professionnel, destiné aux femmes, n’a pourtant rien d’une version sexuée d’un LinkedIn ou d’un Viadeo.

Créé et didigé par Audrey Ghozael Ragonnaud depuis Berkekey aux Etats-Unis, où elle réside depuis 2 ans, Women Tomorrow se donne pour mission de proposer en France une solution à ce qu’on appelle « gender gap » là-bas : l’inégalité hommes-femmes dans les entreprises.

Choquée dès ses premières expériences professionnelles par cette différence de traitement et de salaires encore très répandu dans le monde du travail en France, Audrey  propose donc, à l’instar de ce qui existe déjà Outre-Atlantique, un espace d’information et de solidarité qui s’appuie sur la force du réseau des inscrites, le mentoring et le coaching. En clair : aider les femmes à combattre le plus efficacement possible les inégalités en partageant les meilleurs retours d’expériences.

[jwplayer mediaid= »88962″]

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[Atelier numérique – BFM Business] La chronique start-up de Frenchweb #47 : Women Tomorrow
Publicis ne voit plus de croissance, plombé par ses activités traditionnelles et pas assez de numérique
Le Decode de la semaine avec Thibaud Elzière (eFounders) et Richard Menneveux (Decode Media)
Comment Styckr automatise le contrôle des actifs industriels
8 ans après sa création, quel bilan pour eFounders ?
Quand l’intelligence artificielle se met au service des patients diabétiques
ACINQ lève 7 millions d’euros pour déployer Lightning, le réseau qui optimise les transactions Bitcoin
Copy link