Les émissionsMarketing & CommunicationStartup

[Atelier numérique – BFM Business] La chronique start-up de Frenchweb #47 : Women Tomorrow

Women Tomorrow, WoTo pour les intimes, se présente somme un incubateur de talents féminins. Ce réseau social professionnel, destiné aux femmes, n’a pourtant rien d’une version sexuée d’un LinkedIn ou d’un Viadeo.

Créé et didigé par Audrey Ghozael Ragonnaud depuis Berkekey aux Etats-Unis, où elle réside depuis 2 ans, Women Tomorrow se donne pour mission de proposer en France une solution à ce qu’on appelle « gender gap » là-bas : l’inégalité hommes-femmes dans les entreprises.

Choquée dès ses premières expériences professionnelles par cette différence de traitement et de salaires encore très répandu dans le monde du travail en France, Audrey  propose donc, à l’instar de ce qui existe déjà Outre-Atlantique, un espace d’information et de solidarité qui s’appuie sur la force du réseau des inscrites, le mentoring et le coaching. En clair : aider les femmes à combattre le plus efficacement possible les inégalités en partageant les meilleurs retours d’expériences.

[jwplayer mediaid= »88962″]

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Atelier numérique – BFM Business] La chronique start-up de Frenchweb #47 : Women Tomorrow
AdTech : le Français Teads veut lever 750 millions de dollars lors de son IPO à Wall Street
Comment favoriser la créativité en entreprise?
Après avoir levé un demi-milliard de dollars, Contentsquare s’offre la startup Upstride
Les utilisateurs de TikTok désemparés face à la faible rémunération de leurs contenus
Tourisme: comment adapter son offre aux télétravailleurs nomades?
Données personnelles: Didomi lève 34 millions d’euros auprès d’Elephant et Breega