ActualitéBusinessHR Tech

HR Tech: Addworking lève 6 millions d’euros auprès d’iXO Private Equity

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Parmi les grandes entreprises et ETI françaises, seulement 6% considèrent avoir digitalisé tous leurs process. La transformation est cependant à l’œuvre dans 9 entreprises sur 10 selon le Baromètre de la Digitalisation de la fonction RH, réalisé par Deloitte et CrossKnowledge en 2021. Afin d’accélérer la digitalisation de la gestion des ressources externes, Addworking lève 6 millions d’euros auprès d’iXO Private Equity, avec la participation des investisseurs historiques Edenred Capital Partners, Seed4Soft et Club Holnest.

Lancé en 2018 par Julien Pérona et Charles Liénart, Addworking accompagne les RH dans la gestion des ressources humaines externes (sous-traitants, prestataires, indépendants, freelances, etc.), qui ont souvent recours à des e-mails et des tableaux Excel, faute d’outils adaptés. La startup développe une plateforme qui homogénéise les processus administratifs et qui concentre les données, les factures des prestataires et des fournisseurs. Elle permet également de sécuriser les informations et documents.

Accélérer son déploiement en France et en Europe

Depuis son lancement, Addworking a séduit 2 500 ETI et PME de secteurs divers, ainsi que de plus grands groupes comme Sogetrel, Spie Batignolles, Soprema ou Edenred. La startup revendique un chiffre d’affaires qui double chaque année depuis 2018. «La force d’AddWorking est de proposer une solution unique sur le marché qui permet aux entreprises d’organiser et d’automatiser leurs consommations de ressources externes. A l’heure où les entreprises se doivent d’être agiles et cherchent de plus en plus à variabiliser leurs coûts, ce type de plateforme est désormais indispensable», déclare Nicolas Iordanov, directeur de participations chez iXO Private Equity.

En France, les logiciels de gestion des ressources humaines prennent leur envol. Le mois dernier, la startup parisienne Skello, qui optimise la gestion du personnel dans des secteurs encore peu digitalisés comme l’hôtellerie-restauration, levait 40 millions d’euros pour s’étendre en Europe.

Addworking ambitionne désormais de structurer ses équipes commerciales, d’investir en R&D pour déployer de nouvelles fonctionnalités et d’accélérer son déploiement en France et en Europe. La startup a récemment ouvert une filiale en Allemagne.

Addworking : les données clés

Fondateurs : Julien Pérona et Charles Liénart
Création : 2018
Siège social : Annecy, Auvergne-Rhône-Alpes
Secteur : HR Tech
Activité : gestion


Financement : 6 millions d’euros auprès d’iXO Private Equity, avec la participation des investisseurs historiques Edenred Capital Partners, Seed4Soft et Club Holnest.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
HR Tech: Addworking lève 6 millions d’euros auprès d’iXO Private Equity
Cajoo
Carrefour s’allie à Uber Eats et Cajoo pour se lancer dans le quick commerce
Le fonds White Star Capital lève 500 millions de dollars pour se renforcer en France
BioTech : DNA Script lève 142 millions d’euros de plus pour son imprimante à ADN
Trottinettes électriques: la startup allemande Tier voit sa valorisation s’envoler à 2 milliards de dollars
Industrie: la France mise 800 millions d’euros dans la robotique pour numériser les usines
Data center: le Québec, nouvel eldorado pour les géants de la Tech?