ActualitéBusinessHR Tech

HR Tech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis juin

Face au Covid-19, les RH se sont retrouvés en première ligne pour gérer la crise au sein des entreprises. Retour sur les annonces HR Tech qu’il ne fallait pas manquer depuis juin 2020.

  • L’évènement HR Technology Conference & Exposition

L’évènement HR Technology Conference & Exposition se déroule virtuellement du 27 au 30 octobre 2020. Il couvrira tous les aspects du secteur RH dans la Tech, y compris l’IA et le machine learning, les chatbots et la blockchain, la transformation numérique, la diversité et l’inclusion, ou encore l’engagement des employés. Des dizaines de nouveaux produits développés pour améliorer l’expérience des employés seront présentés lors de l’exposition.

  • Microsoft autorise ses employés à faire du télétravail de façon permanente

Après Facebook, Microsoft offre la possibilité à ses employés d’être en télétravail permanent. Ceux qui feront ce choix devront cependant renoncer à leur espace de travail dédié dans les locaux.

Crédit: gguy/shutterstock.
  • PageGroup publie ses prévisions de rémunération dans le digital pour 2021

En 2021, les métiers du digital continueront à recruter massivement. Comment cela va-t-il se répercuter sur les salaires? Quels seront les métiers les plus sollicités? Pour répondre à cette question, PageGroup publie ses prévisions de rémunération pour 2021.

  • Gestion des talents internes: Talentsoft s’offre la technologie de matching de la startup Crafty

C’est sur les sujets de la rétention et du développement des talents qu’accélère l’éditeur de solutions de formation et de gestion des ressources humaines Talentsoft en mettant la main sur Crafty. Fondée en 2016 par Pierre-Antoine Roy et Emmanuel Chaffraix, la startup propose une plateforme de matching entre les besoins de l’entreprise et les collaborateurs en interne.

Jean-Stéphane Arcis, CEO de Talentsoft.
  • Alexandre Fretti quitte Webhelp pour prendre la tête de Malt

En pleine crise du coronavirus, Malt renforce son équipe dirigeante. La start-up française, qui a lancé une plateforme de mise en relation entre freelances et entreprises, vient en effet d’ajouter une corde supplémentaire à son arc avec la nomination d’Alexandre Fretti au poste de directeur général.

Arrivé en 2006 chez Webhelp, il a gravi les échelons au sein du leader de la relation client en Europe pour finalement devenir en 2016 le directeur général de Webhelp France. Fort de cette expérience, il est désormais chargé de mener à bien l’expansion de Malt en Europe, un marché estimé à 300 milliards d’euros. 

Bouton retour en haut de la page
HR Tech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis juin
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Gojob, la startup qui veut revaloriser le statut de l’interim grâce à l’IA
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
[Serie C] Wandercraft lève 45 millions de dollars pour accélérer son développement aux États-Unis
Alban Sayag, COO de YouSign
[Build Up] YouSign accélère son développement produit avec l’acquisition de Canyon