Good Morning FrenchWeb

Comment l’Agence spatiale européenne recrute sa nouvelle génération d’astronautes

Good Morning FrenchWeb, une émission animée par Joseph Postec et la rédaction de FrenchWeb

Pour la première fois depuis 11 ans, l’Agence spatiale européenne recrute de nouveaux astronautes. Pourquoi maintenant spécifiquement? «C’est une question de transmission de connaissances de génération en génération. Voilà pourquoi il faut le faire aujourd’hui parce que le recrutement prend du temps et les formations sont longues», explique Zineb Elomri, responsable de l’acquisition des talents, pour l’Agence.

Que faut-il pour pouvoir être recruté? Avoir la nationalité d’un des 22 pays membres de l’ESA ou d’États associés à l’agence, un master dans un domaine scientifique ou technique ainsi que trois ans d’expérience professionnelle dans un de ces secteurs. Il n’y a pas d’âge minimum, et le maximum est de 50 ans. Ce qui fait dire à la responsable de l’acquisition des talents que «beaucoup de profils en Europe peuvent y prétendre et postuler à ce rôle qui malgré tout ce rêve autour du métier d’astronaute est bien plus accessible que l’on ne le pense». Une des figures connues en France et issue de la précédente campagne de recrutement est le Français Thomas Pesquet. 8 000 candidatures avaient alors été reçues par l’ESA.

Les grands défis pour la prochaine génération: l’ISS, la lune et Mars. Côté salaires nets, ils sont compris entre 5 400 et 8 600 euros en fonction du nombre d’années d’expérience professionnelle. Pour la première fois, le recrutement est aussi ouvert aux personnes en situation d’handicap. Pour l’instant, un million d’euros ont été prévus pour lancer une vaste enquête de faisabilité avant de voir notamment quelles seront les adaptations nécessaires. Le but est de faire en sorte que cette personne puisse avoir exactement les mêmes missions que les autres astronautes.

Retrouvez tous les détails lors de l’interview avec Zineb Elomri, responsable de l’acquisition des talents pour l’Agence spatiale européenne, avec qui nous revenons aussi plus généralement sur les défis de recrutement auxquels doit faire face l’Agence comme toutes les structures qui recherchent des talents dans les industries de pointe.

Vous pouvez écouter l’émission Good Morning sur Apple PodcastSpotifyDeezer. Si vous appréciez l’émission, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire, ou une note sur Apple Podcast. 

Si vous souhaitez participer à l’émission Good Morning FrenchWeb, n’hésitez pas à nous contacter: redaction@decode.media

L’actualité à retenir

Au fil de ses vingt ans d’existence, Sidetrade a développé l’une des plateformes les plus complètes du marché en matière de gestion du cycle order-to-cash des entreprises (gestion dématérialisée des commandes, factures, bons de livraison…). Dix ans après les débuts de son expansion à l’international, le groupe français vient de mettre la main sur l’entreprise américaine Amalto pour gagner du terrain en Amérique du Nord et renforcer son offre. Cette acquisition s’inscrit dans le cadre de son plan stratégique «Fusion 100» annoncé en début d’année. Olivier Novasque, PDG de Sidetrade, nous explique pourquoi…

Retrouvez l’intégralité de l’interview sur FrenchWeb.

Les événements à ne pas manquer :

Organisez votre webinar sur FrenchWeb.fr 

Les offres d’emploi :

 
Nos partenaires emploi: Altaide / Michael Page / Spring

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Comment l’Agence spatiale européenne recrute sa nouvelle génération d’astronautes
Comment la France se dirige vers une surveillance connectée de ses ponts
Comment l’économie sociale et solidaire poursuit sa quête de modèles économiques alternatifs avec le numérique
Agriculture: comment la 5G, l’IA et la data pourraient faire émerger de nouveaux modèles économiques
Alimentation, garde…: comment le marché animalier innove avec le numérique
Dark data: comment éviter que vos données s’accumulent de façon incontrôlée
Cybersécurité: quels besoins pour la protection des réseaux électriques?