ActualitéBusinessFinTechHR TechInvestissementsLes levées de fonds

FinTech : le Français Epsor lève 20 millions d’euros auprès de Gaia Capital

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Au sein des entreprises, le sujet de l’épargne salariale et retraite peut s’avérer confus voire totalement opaque pour bon nombre de salariés. Selon un sondage d’OpinionWay réalisé en mars 2020, près d’un salarié sur deux ne s’estime pas capable de faire des placements de façon autonome et 4 salariés sur 10 trouvent que les dispositifs d’épargne salariale sont complexes à comprendre.

Pour clarifier ce sujet et aider les salariés à maîtriser leur épargne, la startup française Epsor a développé une plateforme leur permettant d’allouer leur épargne en toute connaissance de cause. Aujourd’hui, la startup accélère avec une nouvelle levée de fonds de 20 millions d’euros en série B, réalisée auprès de Gaia Capital Partners, avec la participation du fonds anglais Augmentum Fintech et de ses investisseurs historiques Partech et BlackFin Capital Partners. L’entreprise a déjà levé près de 30 millions d’euros depuis son lancement.

Une sensibilité pour l’investissement socialement responsable

Lancé en 2017 par Julien Niquet et Benjamin Pedrini, Epsor négocie des contrats d’épargne salariale avec des entreprises et développe une plateforme à destination des salariés, sur laquelle ils peuvent obtenir des conseils en matière d’investissement. Chaque salarié peut ainsi allouer son épargne comme il l’entend à travers la plateforme, également disponible sur application. La startup est particulièrement sensible aux investissements socialement responsables et tente d’aiguiller ses clients vers ce type d’investissements.

« Notre philosophie est de laisser l’épargnant libre sur ses placements, mais on a une sensibilité forte sur ces sujets depuis le début d’Epsor », confie Julien Niquet. « On vient faire de la pédagogie pour expliquer qu’investir sur une thématique sociale ou environnementale ne veut pas dire renier forcément sur la performance. L’objectif est aussi d’avoir une autre approche de la performance, qui soit plus subjective et qui soit le reflet de ce que souhaite l’épargnant, qu’il recherche avant tout un rendement financier ou un impact positif ».

Face à l’hégémonie des banques et assurances, Epsor offre une alternative aux acteurs traditionnels qui entend bien remettre l’utilisateur final au coeur du dispositif, en proposant une offre entièrement numérique, et en misant sur la transparence et le conseil pour permettre aux salariés d’investir en toute connaissance de cause. La startup parisienne, qui compte à ce jour plus de 40 000 épargnants et plus de 400 entreprises clientes, ambitionne de recruter massivement dans l’année à venir pour se renforcer au niveau commercial et technologique. Elle ambitionne également de passer le cap des 100 000 épargnants sur sa plateforme.

« Les marchés de l’épargne salariale et de l’épargne retraite en France sont énormes et en forte croissance. Grâce à cette nouvelle augmentation de capital, notre ambition est de continuer notre développement et d’accélérer sur le segment des grandes entreprises suite au succès rencontré notamment auprès des ETI françaises » commente Julien Niquet. L’entreprise est partenaire du groupe Société Générale qui gère tous les flux financiers. Didier Valet, ancien Directeur Général Délégué du Groupe Société Générale est d’ailleurs entré au sein du conseil d’administration d’Epsor en juillet 2020.

Epsor : les données clés

Fondateurs : Julien Niquet et Benjamin Pedrini
Création : 2017
Siège social : Paris
Activité : épargne salariale et retraite


Financement : 20 millions d’euros en série B, réalisée auprès de Gaia Capital Partners, avec la participation du fonds anglais Augmentum Fintech et de ses investisseurs historiques Partech et BlackFin Capital Partners.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Epsor
FinTech : le Français Epsor lève 20 millions d’euros auprès de Gaia Capital
Le fonds Andreessen Horowitz lance Future, son propre média dédié à la technologie
Face à Spotify, Apple se lance officiellement sur le marché du podcast payant
Allemagne: Angela Merkel inaugure le premier ordinateur quantique d’IBM en Europe
Shopify, Sequoia, Silver Lake… : les investissements se multiplient chez Stripe avant son IPO
AgTech: Hectar dispensera des formations sur l’IA aux étudiants de l’école 42
Cloud gaming: Amazon étend Luna à tous les abonnés de Prime aux États-Unis