ActualitéBusinessHR TechInvestissementsLes levées de fonds

HR Tech: Deel lève 425 millions de dollars supplémentaires pour faciliter les recrutements à l’étranger

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Six mois seulement après avoir levé 132 millions d’euros auprès du CEO d’Uber, la startup californienne Deel lève 425 millions de dollars en série D auprès de Coatue, avec la participation notamment d’Altimeter Capital, Andreessen Horowitz, YC Continuity Fund, Spark Capital, Greenbay Ventures ou encore Neo. Co-fondée par un Français, la startup basée à San Francisco a levé 631 millions de dollars depuis son lancement.

Cette opération porte la valorisation de l’entreprise à 5,5 milliards de dollars, contre 1,2 milliard de dollars en avril dernier. Elle intervient dans un contexte favorable pour le marché, alors que le travail hybride s’est démocratisé dans le monde. Lancé en 2018 par le Français Alex Bouaziz et Shuo Wang, Deel a conçu une plateforme à destination des entreprises souhaitant recruter des talents à l’étranger, en tant que salariés ou indépendants. Pour faciliter les transactions financières et la conformité des contrats selon les pays, la startup collabore avec 200 partenaires experts en droit du travail international et en comptabilité.

Deel promet aux entreprises des recrutements d’employés et sous-traitants en moins de 5 minutes, sans avoir besoin d’une entité locale, et de pouvoir rémunérer leurs équipes dans plus de 120 devises. « Aujourd’hui, les entreprises réimaginent ce à quoi ressemblent les nouvelles modalités de travail flexible pour acquérir et retenir les meilleurs talents. Deel élimine les obstacles à l’embauche à distance et crée une opportunité pour tous avec une plateforme, des outils et une flexibilité conçus pour que les équipes puissent s’épanouir quand et où elles veulent travailler », explique l’entreprise.

«La façon dont les gens travaillent est en train de changer. Et elle ne reviendra jamais en arrière»

En septembre 2020, lors de sa série B de 30 millions de dollars, Deel comptait 500 clients. Depuis sa dernière levée de fonds en avril 2021, la startup a vu sa base de clients passer de 1 800 à plus de 4 500, répartis à travers plus de 150 pays. Elle compte parmi ses clients des géants de la Tech à l’instar de Coinbase, Dropbox, Intercom ou encore Shopify. Une accélération qui n’est pas sans lien avec la démocratisation de la digitalisation de la fonction RH.

En effet, Deel ambitionne notamment de rendre le télétravail plus accessible et d’améliorer l’expérience d’onboarding. La startup a déployé ces derniers mois des produits allant dans ce sens, à l’instar de Deel Premium, une application pour les employés, ou encore des fonctions permettant d’automatiser l’ensemble du flux de travail des RH, de l’accueil de nouveaux candidats à la gestion d’une équipe internationale

« La façon dont les gens travaillent est en train de changer fondamentalement. Et elle ne reviendra jamais en arrière », a déclaré Alex Bouaziz, PDG de Deel. « Nous avons fondé Deel parce que nous ne voulions pas que l’embauche ou les paiements empêchent les entreprises de constituer les meilleures équipes mondiales et de trouver les meilleurs talents mondiaux. »

Deel : les données clés

Fondateurs: Alex Bouaziz et Shuo Wang
Création: 2018
Siège: San Francisco, Californie 
Activité: plateforme de gestion de la paie


Financement : 425 millions de dollars en série D auprès de Coatue, avec la participation notamment d’Altimeter Capital, Andreessen Horowitz, YC Continuity Fund, Spark Capital, Greenbay Ventures ou encore Neo. 

Bouton retour en haut de la page
HR Tech: Deel lève 425 millions de dollars supplémentaires pour faciliter les recrutements à l’étranger
[Série B] GitGuardian lève 44 millions de dollars auprès d’Eurazeo
Comment construire sa stratégie de Content Marketing, avec Gregory Nicolaidis, CEO de YouLoveWords
[SEED] La startup niçoise Livmed’s lève 2 millions d’euros pour son service de livraison de médicaments
[SEED] FinTech: la startup française Aria lève 4 millions d’euros auprès d’Otium Capital
Marketing digital: focus sur des techniques de génération d’audience appliquées au BtoB
NSO Group: le fabricant du logiciel d’espionnage controversé Pegasus ouvre une enquête