InvestissementsLes levées de fondsTech

[Série A] 7 ans après son lancement, Gatewatcher réalise une première levée de 25 millions d’euros

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Depuis son lancement en 2015, l’entreprise française spécialisée dans la cybersécurité Gatewatcher s’est entièrement autofinancée. Avec plus de 70 salariés et une présence en France et à l’international, la startup a séduit les investisseurs qui lui ont accordé 25 millions d’euros à l’occasion d’une série A. Cette opération a été menée par Move Capital Fund I, spécialisé en Growth Equity (géré par Kepler Cheuvreux Invest), à hauteur de 15 millions d’euros en Equity et suivie par plusieurs partenaires financiers à hauteur de 10 millions d’euros en financement non dilutif.

Lancé sous l’impulsion de Jacques de La Rivière et Philippe Gillet, Gatewatcher développe une solution détectant les intrusions et menaces qui pèsent sur les entreprises et les institutions publiques. À ce jour, la startup commercialise notamment AIonIQ, une plateforme NDR (Network Detection & Response), ainsi que Trackwatch, une solution qualifiée par l’ANSSI qui assure la protection des opérateurs d’importance vitale.

« Un niveau de développement suffisamment mature »

Aujourd’hui, Gatewatcher entend accélérer son développement, notamment à l’étranger. Pour ce faire, l’entreprise s’est finalement tournée vers des fonds d’investissement. « Lorsque nous avons démarré en 2015, la cybersécurité n’était pas encore à la mode. Il était peu intuitif de lever des fonds puisque les fonds d’investissement étaient peu intéressés par le sujet », explique Jacques de La Rivière, CEO de Gatewatcher. « Aujourd’hui nous arrivons à un niveau de développement suffisamment mature pour avoir accès à des fonds d’investissement qui ont des capacités plus importantes, afin d’accélérer notre développement. Le marché de la cybersécurité étant en très forte croissance, il y a des parts de marché à prendre maintenant. C’est pourquoi nous prévoyons de déployer des forces commerciales en France et à l’étranger ».

Les sujets de cybersécurité sont en effet de plus en plus prégnants. Avec l’accélération du numérique en 2020, le nombre de cyberattaques a atteint des records (+ 255% des attaques au rançongiciel en 2020 selon l’Anssi). Depuis, des acteurs comme l’Israélien Deep Instinct ou l’Américain Claroty ont levé des sommes importantes pour répondre à la demande, respectivement 100 millions de dollars et 400 millions en 2021. Face à ces acteurs, Gatewatcher se distingue par la flexibilité de son approche. « Nous sommes le seul acteur dans la détection réseau à proposer à nos clients un fonctionnement en mode cloud , et d’autre part en mode complètement déconnecté pour respecter toutes les contraintes réglementaires de chaque pays (comme le RGPD) ».

Retrouvez l’interview de Jacques de La Rivière, CEO de Gatewatcher :

Bouton retour en haut de la page
[Série A] 7 ans après son lancement, Gatewatcher réalise une première levée de 25 millions d’euros
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
[Seed] Rodeeo lève 400 000 euros pour son app de location de véhicules
BeautyTech: le géant britannique Treatwell rachète la startup française Wavy
[Série A] Staffing : Whoz lève 25 millions d’euros auprès de PSG Equity
HR Path lève 225 millions d’euros, dont la moitié en fonds propres
La Cnil presque débordée en 2021, « une année sans précédent »
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media