ActualitéBusinessMedia

Après Twitter, TikTok mise sur les NFT pour séduire les créateurs de contenus

La semaine dernière, Twitter présentait de nouveaux outils de rémunération pour attirer les créateurs de contenus. Le réseau social de Jack Dorsey entend notamment miser sur les NFT (token non-fongibles) pour des contenus en ligne (images, animations, tweet, etc), qui suscitent un immense engouement. En réaction, le géant chinois TikTok annonce le lancement de sa première collection NFT, en collaboration avec des célébrités à l’instar du rappeur Lil Nas X, de la chanteuse Bella Poarch ou encore de la comédienne américaine Brittany Broski.

L’engouement pour les NFT a explosé en 2021 et de nombreux acteurs de la Tech se lancent sur ce jeune marché. Encore inconnus du grand public il y a quelques mois, ces token non-fongibles ont suscité l’intérêt des collectionneurs, qu’ils soient des amateurs d’arts ou des passionnés de sport. Le point d’orgue de cette effervescence a sans doute été la vente aux enchères d’une œuvre de l’artiste Beeple, vendue pour pas moins de 69,3 millions de dollars. Dans la foulée, le fondateur de Twitter Jack Dorsey a vendu son premier tweet à 2,9 millions de dollars, tandis que le groupe de rock américain Kings of Leon vendait son dernier album en version NFT et que New York accueillait sa première galerie physique d’œuvres numériques NFT.

« Inspirés par la créativité et l’innovation de la communauté des créateurs de TikTok, nous explorons le monde des NFT comme un nouvel outil permettant de renforcer l’autonomie des créateurs », explique le réseau social de ByteDance. « Aujourd’hui, nous annonçons notre toute première collection de NFT, TikTok Top Moments, conçue par certains des créateurs qui définissent notre communauté et inspirée par les vidéos les plus populaires qu’ils ont créées. » Ces NFT seront disponibles sur Ethereum et seront alimentés par Immutable X, ajoute l’entreprise.

Une bataille féroce pour attirer les influenceurs

Cette annonce intervient quelques jours après que le réseau social ait revendiqué plus d’un milliard d’utilisateurs actifs (au moins une connexion par mois). Pour rappel, TikTok a été lancé en 2016 par le groupe chinois ByteDance. Grâce aux NFT, TikTok souhaite frapper fort dans la bataille qui l’oppose aux géants américains pour attirer les influenceurs. En juillet dernier, Facebook annonçait vouloir miser des montants colossaux pour concurrencer TikTok ou YouTube. Mark Zuckerberg a indiqué prévoir plus d’un milliard de dollars de dépense dans des programmes destinés à rémunérer les créateurs de contenus diffusés sur ses réseaux sociaux d’ici fin 2022.

En août dernier, Facebook dévoilait son intérêt pour les NFT. « Il n’y a pas de plan immédiat dont je puisse parler, mais nous y réfléchissons définitivement », expliquait David Marcus, le responsable de la division financière du réseau social, à propos des token non-fongibles, à Bloomberg. « Je veux dire que c’est vraiment un domaine qui mérite d’être exploré et où nous pouvons avoir un impact positif à la fois pour les créateurs et les consommateurs de l’autre côté ».

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
tiktok
Après Twitter, TikTok mise sur les NFT pour séduire les créateurs de contenus
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer