ActualitéBusinessEuropeFinTechInvestissementsLes levées de fonds

FinTech : Kard lève 3 millions d’euros auprès de Founders Future

Avec notre partenaire Yousign, spécialiste de la signature électronique, découvrez l'actualité des levées de fonds.

Après la bataille des néobanques visant les adultes, notamment N26 et Revolut, voici que se profile celle entre les néobanques ciblant les adolescents. Parmi ces acteurs qui cherchent à séduire les plus jeunes, la FinTech française Kard vient de boucler un tour de table de 3 millions d’euros mené par Founders Future, le venture studio de Marc Menasé. Laurence Krieger (ex-Chief Operating Officer chez Revolut), Michael Vaughan (ex-Chief Operating Officer chez Venmo), Jon Oringer (fondateur de Shutterstock) et Iris Mittenaere (Miss France et Miss Univers 2016) ont également participé à l’opération. Celle-ci porte à 6 millions d’euros le montant total levé par la société depuis sa création. Elle avait déjà levé 3 millions d’euros en mai 2019 auprès notamment de Xavier Niel (Iliad, Kima Ventures, Station F) et de Francis Nappez (BlaBlaCar).

Fondée en décembre 2018 par Scott Gordon, Fabien Penso et Amine Bounjou, la néobanque Kard permet aux adolescents dès 12 ans de disposer d’une carte de paiement Mastercard reliée à une application mobile pour gérer leurs finances et suivre leurs dépenses en temps réel. Lancé gratuitement en septembre 2019, le service revendique aujourd’hui plus de 50 000 utilisateurs. «En plus de représenter une audience d’avenir, les adolescents sont aujourd’hui les meilleurs alliés pour construire la marque bancaire de demain, une banque 100% digitale, transparente et personnalisée», estime Marc Menasé, le fondateur de Founders Future, qui rejoint le conseil d’administration de la néobanque à l’occasion de ce nouveau tour de table.

Lancement d’une offre payante

Avec ce nouveau financement, Kard fait évoluer son modèle économique avec le lancement d’une offre payante. Celle-ci va permettre de déployer de nouvelles fonctionnalités pour les adolescents (carte virtuelle, assurance smartphone, sous-comptes, cagnottes à plusieurs…), ainsi qu’une nouvelle application à destination des parents pour qu’ils puissent mieux encadrer la gestion des finances de leurs enfants (blocage et déblocage de la carte, distribution programmée d’argent de poche, synthèse des dépenses…). «La crise du Covid-19 a davantage renforcé notre ambition avec l’accrétion du paiement digital et la disparition du cash», indique Scott Gordon, co-fondateur et PDG de Kard.

En lançant une offre payante, la start-up française espère tirer son épingle du jeu face à d’autres acteurs du marché, comme Pixpay, qui a levé 8 millions d’euros en mars dernier, ou Xaalys, qui bénéficie du soutien de Bouygues Telecom. A l’international, la clientèle jeune est de plus en plus la cible des néobanques. C’est notamment le cas de la FinTech américaine Chime, qui s’adresse aux Millennials. Cette dernière, qui compte plus de 8 millions d’utilisateurs, vient de lever 485 millions de dollars, une opération portant sa valorisation à 14,5 milliards de dollars.

L'actualité des levées de fonds vous est présentée en partenariat avec Yousign

Signez vos documents contractuels directement en ligne avec Yousign,
spécialiste français de la signature électronique


Yousign aide les startups & entreprises en croissance à bâtir
la meilleure expérience de signature.

Kard : les données clés

Fondateurs : Scott Gordon, Fabien Penso et Amine Bounjou
Création : 2018
Siège social : Paris
Secteur : FinTech
Activité : néobanque à destination des adolescents


Financement : 3 millions d’euros en septembre 2020, 3 millions d’euros en mai 2019…

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
FinTech : Kard lève 3 millions d’euros auprès de Founders Future
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
Comment les entreprises peuvent-elles appliquer la recette qui a fait le succès des GAFA ?
Empowerment des collaborateurs: pourquoi les résultats ne sont-ils pas à la hauteur des espérances?
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia
4 logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?