ActualitéAmérique du nordBusinessDivertissementMedia

Quelle est l’ambition d’Uncut, la nouvelle startup lancée par Carlos Diaz ?

Interview de Carlos Diaz, fondateur d'Uncut

Carlos Diaz se remet en selle. Alors que ces dernières années l’entrepreneur-investisseur s’était davantage concentré sur l’accompagnement de start-up européennes outre-Atlantique, notamment avec The Refiners, aux côtés de Géraldine Le Meur et Pierre Gaubil, ou plus récemment avec Diaspora Ventures pour épauler les jeunes pousses françaises dans la Valley, il endosse de nouveau son costume d’entrepreneur avec son nouveau projet : Uncut.

Derrière ce nom, se cache une plateforme de live podcasting qui entend bien réinventer le genre. Pour l’heure accessible en version bêta, celle-ci propose plusieurs fonctionnalités, comme la possibilité de rejoindre l’hôte pendant ses lives, d’écouter la conversation et de prendre la parole dans l’émission ou encore l’enregistrement automatique de chaque épisode sur la plateforme avec téléchargement possible du fichier audio pour l’hôte. «L’objectif pour le moment est de prototyper en mode super restreint des usages précis et surtout de tester quelques technos audio», explique Carlos Diaz. Et d’ajouter : «A terme, nous avons l’ambition de révolutionner le format même du podcasting. Nous avons de vraies convictions sur ce point mais c’est encore un peu tôt pour vous en parler. Il faudra être patient… Les belles choses prennent du temps.»

Écoutez notre échange avec Carlos Diaz, fondateur d’Uncut, pour découvrir ce nouveau projet :

«L’audio a quelque chose de magique»

La création d’Uncut s’inscrit ni plus ni moins dans la continuité de ce que fait Carlos Diaz dans le podcasting depuis plusieurs mois. Il a notamment créé l’émission «Silicon Carne» fin 2019, que vous pouvez retrouver chaque semaine sur FrenchWeb. Une émission qui a été comme un déclic pour l’entrepreneur : «L’audio a quelque chose de magique. Il crée une grande intimité. Quand on parle aux gens sans vidéo, il se passe quelque chose d’unique. On crée une proximité, on s’infiltre dans leur quotidien.» Sorte de réseau social de podcasting, Uncut pourrait d’ailleurs permettre de poursuivre la conversation après chaque épisode de «Silicon Carne». Plus largement, la plateforme veut nourrir des réflexions à partir d’un simple enregistrement audio qui serait enrichi par les contributions d’autres utilisateurs pour créer une conversation spontanée, et par ricochet une communauté engagée et bienveillante. Le champ des possibles est immense et Carlos Diaz ne ferme aucune porte.

Cet univers où les possibilités sont nombreuses intéresse très fortement Spotify, Apple ou encore Amazon qui cherchent à diversifier leur offre avec les podcats. Dans ce cadre, les trois géants n’hésitent pas à mettre plusieurs centaines de millions de dollars sur la table pour accélérer dans le secteur. Par exemple, Spotify a investi plus de 800 millions de dollars depuis deux ans.

L’entreprise scandinave a notamment mis la main sur l’hébergeur américain Megaphone pour 235 millions de dollars, le producteur de podcasts Gimlet Media pour 200 millions de dollars ou encore Anchor, société qui fournit des outils de production et de monétisation aux créateurs de podcasts, pour 140 millions de dollars. Spotify a également déboursé plus de 100 millions de dollars pour s’offrir la distribution exclusive et les ventes publicitaires liées aux podcasts du producteur américain à succès Joe Rogan, et s’est offert les services de Michelle Obama ainsi que ceux du prince Harry et de Meghan Markle. Pendant que les mastodontes du streaming s’écharpent pour prendre le leadership sur le marché, Carlos Diaz estime, lui, qu’il y a une place à prendre entre l’audio et la vidéo. Et c’est bien ce qu’il compte faire avec Uncut.

Bouton retour en haut de la page
Quelle est l’ambition d’Uncut, la nouvelle startup lancée par Carlos Diaz ?
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages
Xavier Niel lance une OPA simplifiée sur les actions d’Iliad, retirant le groupe de la Bourse