Good Morning FrenchWeb

Pourquoi Francis Lelong (Sarenza) mise sur le no-code avec Alegria.tech

Good Morning FrenchWeb, une émission animée par Joseph Postec et la rédaction de FrenchWeb

Plus rapide, moins coûteux, le développement no-code est-il appelé à se faire une place sur le marché aux côtés des autres solutions? Pour rappel, il s’agit grâce à cette méthode de pouvoir faire du développement web sans avoir à écrire de lignes de codes. Signe de la vitalité du secteur, plusieurs solutions dans le domaine lèvent des millions de dollars pour accélérer à l’instar de Bubble ou Unqork.

Surfant sur cette tendance qu’il prévoit durable, Francis Lelong, connu notamment pour avoir co-fondé Sarenza, a lancé Alegria.tech en décembre dernier. Il s’agit d’une agence spécialisée dans les solutions logicielles no-code. Face au succès de ses premiers mois d’existence, l’agence lève aujourd’hui 500 000 euros auprès de plusieurs entrepreneurs de la Tech comme Denis Thebaud (Qobuz), Pierre Kosciusko-Morizet (Price Minister), Thomas Rebaud (Meero) ou encore Rand Hindi (Snips, Zama).

Aux côtés de Francis Lelong dans cette nouvelle aventure, on retrouve Christelle Curcio, chief makers officer, et Thomas Bonnenfant, COO. L’agence compte 25 salariés et une communauté de 50 « makers », des spécialistes no-code. Côté solutions, l’agence se considère comme agnostique et travaille aussi bien avec les outils d’Unqork, d’Airtable, de Webflow, Bubble ou encore Zapier.

Alors quel est le potentiel du marché? Existe-t-il encore des limites au développement via le no-code? Quelles sont les ambitions d’Algeria.tech?

Le point dans l’émission avec Francis Lelong, co-fondateur et CEO d’Algeria.tech.

Vous pouvez écouter l’émission Good Morning sur Apple PodcastSpotifyDeezer. Si vous appréciez l’émission, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire, ou une note sur Apple Podcast. 

Si vous souhaitez participer à l’émission Good Morning FrenchWeb, n’hésitez pas à nous contacter: redaction@decode.media

L’actualité à retenir

Chaque année, ce sont près d’un million de personnes qui décèdent après la prise d’un faux médicament, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui estime qu’un médicament sur dix vendus dans le monde est un faux. Ce chiffre peut même atteindre sept médicaments sur dix dans certains pays, notamment en Afrique où 100 000 personnes meurent tous les ans à cause de ce fléau qui représente un trafic de 200 milliards de dollars dans le monde. Pour lutter contre la contrefaçon de médicaments, Arnaud Pourredon a créé Meditect, une solution qui s’appuie sur la blockchain pour assurer le suivi et l’authentification des médicaments tout au long de la chaîne de distribution. Il nous explique sa démarche…

Retrouvez l’intégralité de l’interview sur FrenchWeb.

WildCard

Dans le WildCard d’aujourd’hui, nous allons parler d’un projet de nouvelles batteries électriques qui va peut-être se révéler révolutionnaire. Ces « batteries structurelles« , comme on les appelle, peuvent à minima répondre aux deux problématiques principales de l’Électrique en général, le poids et l’autonomie. L’idée de départ est celle-ci: est-ce que la structure d’un véhicule peut aussi embarquer la batterie qui actionne ce même véhicule? Éléments de réponse.

Les événements à ne pas manquer :

Organisez votre webinar sur FrenchWeb.fr 

Les offres d’emploi :

 
Nos partenaires emploi: Altaide / Michael Page / Spring

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Pourquoi Francis Lelong (Sarenza) mise sur le no-code avec Alegria.tech
Comment favoriser la créativité en entreprise?
Tourisme: comment adapter son offre aux télétravailleurs nomades?
Comment penser son commerce physique et en ligne avec le zéro déchet
Comment Respire s’appuie sur sa communauté pour co-créer ses produits
Comment Krys Group a refondu ses sites Internet pour s’adapter aux nouvelles attentes des clients dans l’optique
Pourquoi la génération Z est-elle adepte de la seconde main?